cdH: encadrer et développer la réaffectation du patrimoine ecclésiastique

Céline Fremault

⛪ Si la société se sécularise et que la ville se diversifie, Bruxelles compte encore 97 églises paroissiales.

👁️ Bon nombre de ces lieux de culte ont une grande valeur historique et architecturale et jouent un rôle important dans l’attractivité culturelle et touristique. Ils représentent aussi d’importants coûts de gestion !

➡️ L’Abbaye de la Cambre a par exemple échappé à la démolition parce qu’on on lui a sans cesse assigné de nouvelles fonctions depuis la Révolution française.
La réaffectation a donc déjà permis de préserver notre patrimoine.

🧐Pourtant, si quelques projets de réaffectation sont aujourd’hui à l’étude, il manque un cadre et une vision clairs des pouvoirs publics.

📝J’ai co-signé une proposition de résolution pour protéger et intégrer durablement notre patrimoine ecclésiastique dans le paysage urbain bruxellois…une proposition rejetée hier par la majorité PS/Ecolo/Défi

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s