Masque à Huy

Prolongation pour un mois de la zone masque obligatoire à Huy.

Au vu de l’évolution de la situation sanitaire et des incertitudes liées à celle-ci, le bourgmestre de Huy Christophe Collignon a réuni sa cellule de sécurité et a décidé de prolonger pour un mois les mesures afin de mieux cerner l’évolution de la situation et d’avoir un message clair vis-à-vis du citoyen.

L’arrêté de police qui est applicable depuis le 25 juillet est donc prolongé. Cet arrêté impose le port du masque  dans l’espace public de l’hyper-centre notamment de la rue des Brasseurs, la rue des Fouarges, la rue des Rôtisseurs, la Grand-Place, la rue Griange, la rue En Mounie, la place Saint-Severin, la place Verte mais aussi rue Neuve, avenue de Batta, rue du Pont, avenue des Ardennes et aux abords des centres-commerciaux.

Le port du masque reste évidemment obligatoire sur le marché hebdomadaire. Les Hutois sont également invités à porter le masque ailleurs dans l’espace public dès qu’il est impossible de respecter la distanciation sociale.

Le bourgmestre et sa cellule de crise restent attentifs à l’évolution de la pandémie. En fonction de cette évolution, la nécessité d’imposer le port du masque sera réévaluée.

SOURCE: VILLE DE HUY OFFICIEL


Ville de Huy: projet(s) piste cyclable

ℹ️La Ville de Huy qui s’investit pour la mobilité douce et favorise les espaces partagés se réjouit de voir des projets de longue haleine fortement avancer. Lors de la commission provinciale de sécurité routière (CPSR) du 14 septembre dernier, des projets chers au bourgmestre de Huy et plus largement au collège communal ont connu des avancements encourageants. Il s’agit de la piste cyclable du pont Baudouin, de la zone 30 du centre-ville et du projet Wallonie cyclable.

1️⃣En ce qui concerne la piste cyclable du pont Baudouin, l’autorité communale à qui il apparaît essentiel d’obtenir une piste cyclable pour le pont Baudouin sans diminuer le nombre de bandes est très contente d’avoir obtenu lors de la CPSR la tenue d’une étude de faisabilité par rapport au tracement de cette piste cyclable qui est demandée à juste titre par les cyclistes et des groupements défendant leurs intérêts. La Ville ne doute pas de l’intérêt de l’aménagement et attend maintenant le feu vert de la Région.

2️⃣Toujours dans la même optique, celle de défendre la mobilité douce, le collège communal a décidé de développer au centre-ville une zone 30. Les marchés afin d’acquérir les modules et la signalisation nécessaire sont en passe d’être conclus. Le but de la mise en place de cette zone est de permettre un meilleur partage des espaces, une mobilité plus aisée et plus de sécurité pour les usagers faibles.

3️⃣Enfin, la Ville de Huy qui dans le cadre de son redéploiement touristique mais aussi afin de répondre aux besoins quotidiens des citoyens a décidé de renter une candidature suite à l’appel à projet Wallonie-cyclable. Il s’agit d’un plan qui englobe toute une série d’actions qui ont pour but de promouvoir la pratique du vélo.

✅Ces nouvelles initiatives ne font que s’ajouter à celles qui sont déjà concrétisées. A titre d’exemple, une piste cyclable vient d’être matérialisée sur le pont Père Pire. Il reste encore à installer la signalisation adéquate. Quant au pont de l’Europe, grâce aux démarches de la Ville, il y aura aussi une piste cyclable qui sera marquée dès 2021.

Les Cyberdédés de l’EPN

Les Cyberdédés se retrouvent après 8 mois de séparation physique. Le club d’informatique « sénior » (dont 5 membres de plus de 80ans!) est devenu expert en envoi de mails, gestion de photos ou recherche web.

Ils en ont profité pour remercier Michel Jadot, initiateur du projet, et Lino Aquilina qui les a réunis en vidéoconférence lors du confinement.

Bonne humeur et liens amicaux sont les secrets de cette réussite!

Cyberdédés – retrouvailles au Centre-Nobel

Semaine de l’Intergénération: « J’avais ton âge en 40-45 »

« J’avais ton âge en 40-45 »

Très heureuse du succès rencontré par le film « J’avais ton âge pendant la guerre 40-45 » : l’émotion palpable dans la salle du Centre Culturel, plus de 200 personnes applaudissant nos Aînés, les témoins de la guerre et les enfants du Conseil, heureux de se retrouver.

Un beau projet abouti, un film très réussi.

Merci à tous ceux qui ont participé à sa réalisation : l’EPN, les animateurs du Conseil des Enfants, le Service Communication, le service Fort et Musées, le Centre Culturel.

film-documentaire « J’avais ton âge pendant la guerre 40-45 »


Un film retraçant la vie quotidienne des Hutois pendant la dernière guerre a été réalisé à partir de témoignages et de rencontres entre les derniers témoins du conflit et les jeunes du Conseil communal des Enfants de Huy.


Un projet intergénérationnel qui a été présenté ce vendredi 25 septembre devant un parterre de 200 personnes au Centre culturel de Huy.
Voici le lien qui vous permet de découvrir à votre tour ce précieux travail de Mémoire. 


https://youtu.be/iEYwPsYqZJc

Soirée du 25 septembre dans le cadre de la semaine de l’intergénération – projection du film-documentaire

Vers un rallye du Condroz sur une journée le 7/11

Vers un Rallye Condroz sur une journée le 7 novembre

Le bourgmestre Christophe Collignon et la Zone de Police de Huy ont rencontré les membres du Motor Club de Huy afin d’évaluer la faisabilité d’une édition 2020 du Rallye qui tienne compte de la réalité sanitaire.

Sous réserve des annonces qui seront faites par le Conseil national de Sécurité qui devrait se réunir la semaine du 21 septembre, les organisateurs, avec le soutien de la Ville de Huy, s’orienteraient vers l’organisation d’une épreuve qui se déroulerait sur une seule journée, le samedi 7 novembre.

Quatre étapes spéciales (moyennant l’accord des bourgmestres concernés) à parcourir quatre fois seraient tracées sur quatre Zones de Police distinctes dont celle de Huy avec une étape spéciale proposée à Ben-Ahin. 

Sur les étapes spéciales, des bulles de 400 spectateurs seraient définies ; Ben-Ahin proposerait ainsi deux bulles de 400 spectateurs qui auraient préalablement acheté leur place en ligne via le site du Rallye du Condroz. Une buvette avec service Horeca serait installée dans chaque bulle mais la vente et la consommation d’alcool y seraient interdites. Il serait aussi interdit de circuler d’une bulle à l’autre sur une même étape spéciale ou d’une étape spéciale à l’autre.

Concernant le parc fermé d’assistance, celui-ci serait implanté sur le quai d’Arona, entre l’avenue de la Croix-Rouge et le quai Dautrebande. Ce parc d’assistance ne serait pas accessible au public et chaque équipage serait composé d’une bulle de six personnes, pilote et co-pilote compris, ceci afin de s’inscrire dans le protocole RACB validé par la Ministre de tutelle. Il n’y aurait pas de chapiteau cette année et l’avenue Delchambre ne serait pas fermée à la circulation.

« Toutes les forces vives concernées par l’organisation du Rallye du Condroz sont en contact permanent et seront très attentives aux décisions qui émaneront du prochain Conseil national de sécurité », exprime Christophe Collignon. « Le maintien d’une épreuve aussi emblématique que le Rallye du Condroz est très important pour tous les acteurs de ce sport, ceux qui bénéficient de ses retombées économiques, tous les passionnés de la discipline et la ville de Huy mais on l’a bien compris, l’édition 2020 ne pourra avoir lieu que si elle s’inscrit totalement dans le cadre très strict des mesures décidées à l’occasion de la crise sanitaire. »

SOURCE: VILLE DE HUY OFFICIEL

Avis de chasses et battues 2020

Le  Service Public de Wallonie – Département Nature et Forêts – Cantonnement de Liège

(04/224.58.70) nous informe qu’en application de l’article 27 de l’Arrêté du Gouvernement wallon du 29 février 1996 visant à exécuter les articles 186bis, 188, 193, 194, 196 et 197 du titre XIX de la loi du 19/12/1854 contenant le Code forestier, le soussigné, Monsieur Nicolas Delhaye,  Chef de cantonnement à Liège, a autorisé les personnes suivantes à INTERDIRE, TOUTE LA JOURNEE, LA CIRCULATION du PUBLIC EN FORET pour motif de chasse et battue :

Titulaire du droit de chasseBois  ChasseDates de Chasses/Battues 2020
Dormal DorianChasse de Fléron22/10/2020
05/12/2020
Lemaire Armand
(0475/736830)
Chasse communale de Ben-Ahin10 et 29/10/2020
14 et 26/11/2020
19/12/2020
De Moor Alain
(0478/588102)
Chasse du Bois de Gives14/10/2020
18/11/2020
16/12/2020
Vrancken Vincent
(0473/958874)
Piste Vita à Tihange03/11/2020
08/12/2020
Vrancken Vincent
(0473/958874)
Chasse du Bois du Bailli24/10/2020
21/11/2020
20/12/2020
Colon  Pierre-Etienne
(0497/050544)
Chasse du Bois de Tihange02/11/2020
29/12/2020
Monsieur CraninxChasse du Bois de La Neuville18/10/2020
22/11/2020
13/12/2020

Pour de plus amples informations, merci de contacter Monsieur Benoît Peharpré, agent DNF en charge du triage de Huy  (0479/651820).

SOURCE: VILLE DE HUY OFFICIEL

Task force sortie du nucléaire

La task force locale « Sortie du nucléaire » demande des moyens au Gouvernement wallon pour financer le travail des experts

Une task force locale a été mise en place en janvier 2019 pour anticiper l’impact de la fermeture des centrales nucléaires et trouver des pistes de solutions à la problématique que représente la sortie du nucléaire qui se concrétisera par la fermeture en 2023 de Tihange 2 et en 2025 de Tihange 1 et 3.

Cette task force, qui s’est réunie à 4 reprises depuis sa création, est composée du Collège communal hutois, qui s’appuie sur l’administration de la Ville, et s’est enrichie des expertises d’organismes de développement économique ou spécialisés dans ces matières : Engie, MCH (Meuse-Condroz-Hesbaye, asbl qui accompagne et oriente tout projet économique sur Huy-Waremme) – SPI (Agence de développement économique pour la province de Liège) – GRE (Groupement de Redéploiement Economique) de Liège – CITW (Centre d’ingénierie touristique de Wallonie) – SEGEFA (Service d’Etude en Géographie Economique Fondamentale et Appliquée) – Université de Liège – Forem – Forum nucléaire. Il est à noter que pour des raisons d’efficacité, la task force a décidé depuis le départ de réaliser des réunions intermédiaires avec différents opérateurs en fonction des thématiques, c’est une dizaine de réunions qui ont eu lieu en plus des réunions task force.

« Je me réjouis de l’état d’esprit positif et constructif qui anime cette task force qui a pleinement mesuré combien était vaste et complexe ce chantier que constitue le tournant de la sortie du nucléaire. Il s’agit là d’un véritable challenge qui va s’étaler sur plusieurs années et pour lequel l’équipe constituée va s’investir avec passion, détermination et ambition au bénéfice de la collectivité », commente Christophe Collignon.

Réunie une nouvelle fois le 8 septembre dernier à l’initiative de son président le bourgmestre de Huy cette task force a été élargie aux chefs de groupe de l’opposition, regroupant ainsi les forces vives de la Ville.

L’objectif poursuivi par cette task force n’est évidemment pas de se positionner sur l’intérêt d’une prolongation du nucléaire ou son utilité, mais plutôt de mettre toutes les chances de son côté en vue  d’aborder le tournant de la fin du nucléaire dans les meilleures conditions.

Que l’on soit pour ou contre le nucléaire, il est indéniable que cette industrie occupe une place prépondérante dans le paysage socio-économique de la ville de Huy, de son bassin, de la province de Liège et peut-être même de la Wallonie.

Concrètement, la Ville a demandé différentes études en vue d’objectiver cette situation qui se présente à elle, de poser un diagnostic sur l’importance de l’activité nucléaire tant en termes d’emploi que d’activité économique ainsi que de retombées financières pour les pouvoirs locaux et l’état.

Une première étude a été présentée par la SPI courant janvier 2020. Elle indique qu’une majorité des emplois se trouve dans le bassin hutois et principalement en province de Liège. L’impact de la fermeture sera donc local.

Une étude complémentaire réalisée par la SPI, le SEGEFA et l’ULg a servi à déterminer l’importance et la localisation des entreprises sous-traitantes et induites. Les conclusions concernant les sous-traitants sont semblables et montrent une dépendance de celle-ci vis-à-vis de la centrale très importante (25% de ces entreprises ont comme seul client la centrale).

Une autre étude a été commandée au CITW en vue d’affiner une vision touristique sur la ville de Huy et son bassin dont il est espéré que le marché soit attribué début novembre.

Sur base de ces études, différents groupes de travail ont été constitués en vue de rechercher des pistes visant à générer de l’activité dans le bassin hutois et à gérer au mieux la transition nucléaire :

– Un groupe de travail relatif à la « silver économie ». Huy, avec son hôpital régional le CHRH et ses maisons de repos, peut ambitionner de se positionner dans ce secteur afin de constituer un cluster économique abordant ainsi le vieillissement de la population dans les meilleures conditions.

– Un groupe de travail consacré au développement touristique.

– Un groupe de travail relatif au développement des pôles économiques complémentaires.

– Un groupe de travail relatif aux finances locales impactant la ville de Huy, les communes voisines et la province.

Une présentation avec les résultats de ces groupes de travail devra être déposée pour fin de l’année.

L’enjeu du démantèlement est colossal et la libération des terrains sur lesquels se dressent actuellement les trois centrales tihangeoises sera aussi un des défis majeurs sur lequel la task force travaillera.

A ce sujet, contact a été pris avec le cabinet de la ministre régionale de l’emploi Christie Morreale en vue d’envisager la création d’une filière consacrée au démantèlement et aux métiers de l’énergie visant ainsi à employer prioritairement de la main d’oeuvre locale. Il est toutefois d’ores et déjà acquis que cette seule piste ne couvrira que maximum 20 % des emplois actuels générés par le site de Tihange.

Les différentes études évoquées ci-avant seront présentées à la Conférence des élus car la problématique de la transition nucléaire concerne de nombreuses communes de l’arrondissement qui verront, comme Huy, une fois les centrales fermées, leurs revenus chuter.

La task force a aussi décidé de présenter aux différents membres du Gouvernement wallon un dossier dressant l’état des lieux de la question et sollicitant une aide destinée au financement d’emplois d’experts au sein de la cellule de travail.  Ceci permettra de travailler sur la création d’un ou de nouveaux piliers économiques.

Comme on peut le constater, les autorités locales ont décidé  de prendre leurs responsabilités en assumant le leadership dans ce dossier de sortie du nucléaire. Les travaux et les réunions, depuis près de deux ans maintenant, se multiplient et une stratégie réfléchie avec les différents acteurs concernés se met en place. C’est en effet collectivement que cet énorme défi pourra être relevé !

SOURCE: VILLE DE HUY OFFICIEL

Flèche Wallonne à Huy le mercredi 30 septembre

Flèche Wallonne à Huy le mercredi 30 septembre

Quel timing ? Quel public ? Comment ? Où ?

Huy se réjouit d’accueillir la 23e Flèche Wallonne Femmes et la 84e Flèche Wallonne Hommes qui devaient initialement se dérouler le 22 avril dernier.

Pour beaucoup de personnes la Flèche Wallonne, événement à caractère international, est un jour de fête et l’occasion de se retrouver entre amis. C’est aussi une journée durant laquelle Huy est mise en vitrine et promotionnée dans le monde entier grâce à la couverture TV qui concernera aussi cette année la course des Femmes.

Mais il faut bien être conscient que cette édition ne sera pas comme les autres car elle se déroulera dans un contexte très particulier de crise sanitaire et devra répondre à un certains nombre d’exigences tant en matière d’accueil du public que d’encadrement des sportifs.

En voici le détail :

1. Horaires

Flèche Wallonne Femmes

Présentation des équipes féminines sur la Grand-Place de 7h30 à 8h30.

Départ à 8h40 à l’entrée de la Grand-Place, En Mounie.

Jauge de 400 personnes maximum.

Port du masque et distanciation physique obligatoires.

1er passage au Mur de Huy vers 11h15.

Arrivée au Mur de Huy vers 12h05.

Flèche Wallonne Hommes

Départ de Herve à 11h25.

1er passage au Mur de Huy vers 14h45.

2e passage au Mur de Huy vers 15h30.

Arrivée au Mur de Huy vers 16h20.

2. Pas de public dans le Mur de Huy

En raison du contexte sanitaire le Mur de Huy sera exceptionnellement fermé, excepté pour :

> Excepté pour les riverains et leurs invités éventuels

Seuls les riverains du Mur et leurs invités éventuels (5 personnes maximum dûment accréditées par la Ville de Huy) pour un maximum de 10 personnes par foyer seront autorisés à assister au passage des coureurs. Le port du masque sera obligatoire. Les riverains ont reçu un courrier à ce sujet.

> Excepté pour une bulle de 400 personnes sur le site d’arrivée

Un espace sera organisé à hauteur de la ligne d’arrivée pour accueillir, dans le respect des directives imposées, une jauge de 400 personnes dûment accréditées par la Ville de Huy. Le port du masque y sera obligatoire sauf lors de consommations de boissons ou nourriture.Une buvette et une friterie y seront installées ainsi qu’un écran géant. Le protocole appliqué au secteur HORECA sera d’application : tables de 10 maximum, service à table, chaque client restera assis à sa propre table lorsqu’il consommera, aucune consommation au bar ne sera autorisée.

Comment pourra-t-on accéder à l’espace de 400 personnes au sommet du Mur ?

Toute personne qui se sera préalablement inscrite et qui sera dûment accréditée par la Ville de Huy aura accès à l’espace de 400 personnes au sommet du Mur.

Les réservations seront ouvertes à partir de ce lundi 21 septembre à 9h précise.

Toutes les demandes formulées avant ce lundi 21 septembre à 9h sont inutiles ; elles ne seront pas prise en compte.

Une personne ne pourra réserver que pour deux personnes maximum, enfant de -12 ans compris.

Un seul moyen pour réserver : par mail à l’adresse sylvie.wilkin@huy.be en mentionnant vos nom et prénom et ceux de la personne qui vous accompagnera éventuellement.

> Excepté pour les clients du restaurant le Cortina

Le restaurant Le Cortina sera accessible uniquement sur réservation et dans le respect d’une jauge de 200 personnes. Le protocole appliqué au secteur HORECA sera d’application. Les réservations se clôtureront le jeudi 24 septembre à minuit, via le 085/21 51 43 ou lecortinahuy@gmail.com

ATTENTION ! Un contrôle strict sera assuré aux points d’entrée dans le dispositif fermé

Nous insistons auprès des personnes qui seront accréditées

– soit pour rejoindre leur hôte riverain du Mur

– soit pour rejoindre l’espace de 400 invités au sommet du Mur

sur l’obligation d’être muni de l’accréditation qui sera délivrée par la Ville de Huy.

Toute personne non munie de cette accréditation sera interdite d’accès au Mur et à la plaine de la Sarte par nos services de Police.

Les clients du Cortina seront eux renseignés sur une liste et contrôlés aux points d’entrée dans le dispositif fermé.

3. Et le public en ville ?

Le Mur de Huy fermé, les regroupements de personnes ne seront pas autorisés sur le reste du parcours, en amont et en aval du Mur. Des contrôles seront effectués par nos services de Police. Mais il sera bien sûr possible d’assister au passage des coureurs dans le cadre de sa bulle familiale. Et le port du masque sera obligatoire.

Nous comptons sur le sens des responsabilités de chacun pour que cette édition 2020 de la Flèche Wallonne soit une réussite.

Infos > Ville de Huy / Sports, 085/21 78 21 – sports@huy.be

SOURCE: Ville de Huy Officiel