Dérogation au Centre culturel pour augmenter sa capacité d’accueil

Nous avons l’honneur de vous informer que le bourgmestre de Huy Christophe Collignon a accordé au Centre culturel de Huy la dérogation sollicitée pour augmenter sa capacité d’accueil. Concrètement, la mesure de distanciation physique sera réduite à un siège sur deux. La bulle familiale sera autorisée. Le port du masque sera obligatoire.

Cette dérogation est accordée conformément à l’article 12 de l’arrêté ministériel du 30 juin 2020 portant des mesures d’urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19, tel que modifié par l’arrêté du 22 août 2020, « Les autorités communales compétentes peuvent autoriser les exploitants d’infrastructures permanentes à accueillir pour des événements, représentations, ou compétitions, un public assis supérieur aux nombres de personnes visés à l’article 11, § 4, (soit, les jauges de 200 et 400 personnes) en accord avec le(s) ministre(s) compétent(s), après consultation d’un virologue et dans le respect du protocole applicable. (…) La demande doit être adressée au bourgmestre compétent. » 
Complémentairement à l’arrêté ministériel et au « protocole de base » défini par la Ministre de la Culture, une check-list sanitaire, outil indicatif visant à accompagner les opérateurs et les autorités communales dans cette démarche, a été créée à partir du Covid Event Risk Model et validé par des virologues. 

C’est après analyse du protocole interne du Centre culturel de l’Arrondissement de Huy, la résolution de la check-list et avis positif de Madame Bénédicte Linard, ministre de la Culture, que le bourgmestre de Huy a marqué son accord sur la demande de dérogation. 
C’est évidemment un très bonne nouvelle pour notre Centre culturel, fermé depuis le mois de mars dernier en raison de la crise sanitaire, et ceux qui le fréquentent et qui pourront dès la semaine prochaine découvrir les premiers spectacles de la saison 2020-2021.

Chantier chaussée des Forges

Chantier chaussée des Forges, concertation avec les communes et zone de police voisines pour une meilleure mobilité.

Le chantier de l’AIDE chaussée des Forges impacte fortement la mobilité des usagers du quartier sud de la ville et des communes voisines de Marchin et Modave qui, via la vallée du Hoyoux, se rendent régulièrement à Huy pour y travailler, y faire leurs achats, s’y rendre à l’école. 

La fermeture de la chaussée des Forges à l’occasion de la phase actuelle de ce chantier est une nécessité vu la configuration des lieux qui ne permettait pas que l’on puisse mettre en place une circulation en alternance régulée par des feux tricolores. Le travail actuel consiste à creuser profondément dans une couche rocheuse avec des risques, avérés par le coordinateur de sécurité, d’effondrement de la chaussée.
Lors d’une réunion de chantier qui a rassemblé ce jeudi les différentes entreprises concernées, les représentants du SPW, les autorités communales de Huy, Marchin et Modave ainsi que les Zones de Police de Huy et du Condroz, il a été pris acte de cette situation. 
La réunion avait pour but de fluidifier la communication en vue d’informer riverains, commerçants et usagers de la réalité du chantier et de décider d’un renforcement de la signalisation relative au chantier et aux voiries de déviation ; chaque commune, appuyée par sa zone de Police, mettant en place son plan de déviation concerté. De manière anticipée la Ville de Huy avait quant à elle déjà fait procéder au placement de panneaux indiquant l’accès aux commerces situées dans la vallée du Hoyoux.

Conscients des inconvénients générés par ce chantier important dont la Ville de Huy n’est pas le maître d’oeuvre, nous mettons tout en oeuvre, avec nos équipes, pour en limiter les effets négatifs et pour répondre, dans la mesure du possible, aux demandes des riverains et commerçants impactés. 

Pour rappel l’AIDE (Association intercommunale pour le démergement et l’épuration des communes de la province de Liège) est chargée par la Région wallonne de la mission d’assurer la collecte et le traitement des eaux résidulaires urbains sur le territoire de la province de Liège.
Dans le cas qui nous occupe, il est procédé au placement d’un égout destiné à recueillir les eaux usées provenant des habitations et entreprises situées chaussée des Forges mais aussi des eaux usées conduites par l’égout descendant de la rue Entre-deux-Thiers.
En finalité, ces eaux usées se dirigeront vers le collecteur (canalisation souterraine qui reprend les eaux usées de plusieurs réseaux d’égout) enfoui au centre ville et qui réseaute jusqu’à la station d’Amay où les eaux usées sont traitées. 
Il est enfin utile de préciser que la CILE profite de ce chantier pour remplacer la conduite qui alimente principalement la ville de Huy en eau au départ du captage du Triffoix à Marchin et que RESA GAZ remplace sa conduite de gaz de ville.   

Quelques photos du chantier au 18 septembre 2020 ici !

Centre de dépistage Covid-19. Règles à suivre et documents à présenter

Vous devez vous rendre dans notre centre de dépistage Covid-19, avenue du Hoyoux ?

À votre arrivée, que vous soyez piéton ou automobiliste : 


> Vous recevez un numéro qui détermine votre ordre de passage. Vous recevez un numéro qui détermine votre ordre de passage.
> Les automobilistes sont priés de rester dans leur véhicule.
> Le port du masque et la distanciation physique sont de vigueur.
> Les Gardiens de la Paix sont là pour vous donner des recommandations, merci de les respecter.

Pour rappel, les horaires du centre de dépistage de Huy (avenue du Hoyoux) sont les suivants :


Du lundi au samedi, de 9h à 12h (dernière prise en charge à 11h50).
Veuillez encore noter que des centres de testing sont aussi accessibles à Amay et à Braives.


Partagez les bons réflexes, pas le virus !

Relocalisation alimentaire

La Wallonie lance un appel à projets visant soutenir une dizaine de dynamiques territoriales contribuant de manière durable à la relocalisation du système alimentaire wallon.

Cet appel à projets s’adresse :

  • Aux pouvoirs publics (Villes et Communes, Provinces, Intercommunales, …) ;
  • Aux associations et fondations ;
  • Aux associations de projets ;
  • Aux micros, petites et moyennes entreprises (indépendants et sociétés coopératives inclus).

Les types de projets sont :

  •  Structuration ou développement de filières spécifiques au niveau régional ou d’un territoire donné ;
  •  Projets visant à augmenter la part de produits régionaux dans les moyenne et grande distributions ;
  •  Création/développement de ceintures alimentaires ;
  •  Mise en place de Conseils de politique alimentaire ;
  •  Etc.

Délai des candidatures : les candidatures doivent être transmises avant le 26 octobre 2020.

Pour de plus amples informations : http://developpementdurable.wallonie.be/actualite/appel-projets-soutenir-la-relocalisation-de-lalimentation-en-wallonie

Contact : alimentation.durable@spw.wallonie.be – 081/32.14.50

Action Radon

Action Radon : Un détecteur pour protéger votre santé ! 

La Province de Liège, soucieuse de ses citoyens, leur propose d’acquérir un détecteur au prix de 15€ afin de tester leur habitation. Le radon est un gaz naturel incolore, inodore et insipide. Il s’infiltre dans votre habitation via le sous-sol par les fissures, les équipements sanitaires ou encore les approvisionnements d’eau.

Les conséquences ne sont à prendre à la légère, lorsqu’il est inhalé le radon s’infiltre dans les poumons pouvant provoquer le cancer. Il est la deuxième cause de cancer du poumon dans notre pays. On retrouve le radon dans les sous-sol à roche dure, schisteuse et altérée. La Province de Liège et plus précisément le sud du sillon Sambre et Meuse est donc une région particulièrement touchée.

Utiliser un détecteur est le seul moyen de savoir si l’on est exposé au radon ! Cet appareil doit être placé pendant trois mois dans la pièce du rez-de-chaussée la plus fréquentée de la maison, le plus souvent une chambre à coucher ou le salon. Ensuite, il doit être renvoyé pour analyse vers le Service d’Analyse des Milieux Intérieurs de la Province de Liège.

Pour rappel, le SAMI, peut se rendre gratuitement – à la demande d’un médecin généraliste – au domicile des patients souffrant de pathologies suspectées d’être liées à l’habitat. Chaque année, du 1 er octobre au 31 décembre, l’Agence fédérale de Contrôle nucléaire (AFCN), la Cellule Régionale d’Intervention en Pollution Intérieure de Bruxelles Environnement (CRIPI) et les cinq Provinces wallonnes via leurs Services d’Analyse des Milieux Intérieurs (SAMI/LPI) organisent cette campagne de dépistage du radon afin de sensibiliser la population.

La commande d’un détecteur s’effectue via le site web www.actionradon.be dans la limite du stock disponible. Plus d’infos ? Consultez le site de l’Agence fédérale de Contrôle nucléaire (www.fanc.fgov.be) ou contactez le Laboratoire de la Province de Liège, par mail via l’adresse labo@provincedeliege.be ou par téléphone au 04/279 77 36.

SOURCE: VILLE DE HUY OFFICIEL