Conseil Communal: les principales décision du 26 mai 2020

Le conseil communal de Huy s’est tenu mardi soir au centre Nobel et non à l’hôtel de Ville. La salle du centre Nobel qui est bien plus grande que celle du conseil communal permet le respect de la distanciation sociale. Par ailleurs, les élus ont scrupuleusement suivi les recommandations sanitaires.

Une motion de soutien à la maternité du CHRH a d’emblée été adoptée par l’ensemble du conseil. Elle sera envoyée aux autres communes de la région afin qu’elle puisse aussi y être adoptée.  Huy est attaché à son hôpital de proximité qui ne cesse de montrer son efficacité. Pour rappel, la maternité de Huy est menacée. La Ville de Huy comme les autres communes de la région sont particulièrement attachées à cette maternité à taille humaine.

Alors qu’un centre cinéraire va être créé à Héron afin de répondre à la demande croissante en termes de crémation, le conseil communal a pris la décision de principe d’adhérer à l’intercommunale Néomansio. Néomansio, c’est le nom de l’intercommunale qui sera en charge de ce centre cinéraire tant attendu par l’arrondissement de Huy-Waremme.

La problématique des masques de protection a été évoquée à plusieurs reprises lors de ce conseil. Le conseil communal a d’abord approuvé un don venant d’un citoyen hutois. Ce dernier a fait don de 10.000 masques chirurgicaux à la Ville. Ces masques ont pu être attribués à des professionnels de la santé.L’achat des masques de confort qui ont été distribués à la population hutoise (21.311 masques) début de ce mois de mai, a également été ratifié par le conseil communal. Il en va de même d’une commande de tissu, de fil et d’élastique destinés à la fabrication de masques.

Pour info, depuis le début de la crise, près de 100.000 masques ont été distribués par la Ville. Depuis le 25 mars, date de la 1e livraison et jusqu’au 20 mai, date de la dernière livraison de masques venant des pouvoirs supérieurs, la Ville de Huy a livré près de 50.000 masques aux institutions et plus de 20.000 aux professionnels de la santé (infirmières à domicile, sages femmes, dentistes, kinés, services ambulances…). Les villes et communes ont eu et ont toujours un rôle essentiel à jouer dans ces distributions de masques. Elles ont reçu des listes incomplètes de professionnels de la santé et se sont chargées de les mettre à jour afin de tenter de distribuer les masques à ceux qui sont en exercice et qui en ont donc grand besoin. Il s’est vite avéré que les masques venant de la Région et plus rarement du Fédéral n’étaient pas suffisants pour répondre aux besoins de tous les professionnels de la santé. A ces 70.000 masques, il faut donc ajouter ce qui peut-être considéré comme des dépannages de la Ville aux professionnels de la santé qui en ont fait la demande.La Ville, qui avait commandé sur ses deniers des masques réutilisables de type K 95, étudie chaque jour les demandes qui lui sont adressées et livre quotidiennement des masques à ceux qui sont à court ou qui ne sont pas retenus comme publics prioritaires par les pouvoirs supérieurs.Nous avons livré près de 1.500 masques PK 95 et plus de 4.000 masques chirurgicaux. Ces masques chirurgicaux viennent de dons fais à la Ville.De la même manière, des visières de protection sont produites par la Ville et livrées à des professions particulièrement exposées qui en font la demande. Près de 200 visières ont été distribuées à ce stade)


Le conseil a adopté différentes mesures fiscales destinées à soutenir l’économie locale. Il s’agit de la suspension des loyers des établissements commerciaux horeca établis dans des bâtiments communaux ou encore l’exonération de la redevance d’occupation de bâtiments communaux pour diverses associations. Le bourgmestre en a profité pour faire le point sur les autres mesures en cours d’implémentation : chèques solidaires au profit de ceux qui ont perdu du pouvoir d’achat, chèques relance commerce , exonération des acteurs du secteur horeca qui sont restés à l’arrêt depuis le début de la crise de la taxe sur les terrasses et de la taxe sur les débits de boissons, suspension des taxes et redevances sur les marchés, les foires et les agences de pari le temps de la crise et aide à la fédération des commerçants sont autant de mesures qui ont été évoquées.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s